Les ukulélé tahitiens à l'honneur

Les ukulélé tahitiens à l'honneur

Avez vous déjà chanté dans une bringue polynésienne au son des ukulélés polynésiens ? Un moment inoubliable pour les touristes en Polynésie mais aussi pour le passionné de musique des îles.

Le ukulélé est un instruments a cordes, plus particulièrement des cordes en nylon de pêche. Généralement, 4 cordes ou 8 cordes composent le ukulélé polynésien. Le frottement des cordes nylon sur le ukulélé permet la diffusion du son, amplifié par le diagramme central et a l'arrière, un trou permettant la résonance dans la caisse.

Pourtant le ukulélé est parti de Hawaï mais a littéralement explosé dans les années 80 ou il est de plus en plus utilisé par tout les amateurs de mélodies à cordes. Fait de bois généralement d’acacia mais maintenant d'acajou, il est taillé par les luthiers dans une seule pièce de bois. Ce qui permet au ukulélé d’être robuste, solide, et transportable partout ou il y 'a des soirées d'ambiance tropicale.

A la belle époque, dans les années 50 ces ukulélés étaient constitués uniquement d'une seule noix de coco vidée et polie, ce qui permettait une bonne résonance du son émis par les cordes. A Tahiti, les ukulélés généralement comportent 8 cordes, ce qui donne un meilleur son a la frappe.

Pour réaliser un ukulélé, étant donné qu'ils sont fait à la main, il faut parfois des mois entiers. il est généralement recouvert d'une couche de vernis, pour lui donner un aspect luisant. Ce que je recherche dans un ukulélé Tahiti, c'est qu'ils soit transportable partout dans une petite sacoche, sa légèreté, et sa puissance des sonorités ! 

Parfois, ils servent d'objet de décoration, sur un socle sur un salon, ou dans la chambre ! pour jouer du ukulélé, c'est très facile, et sur YouTube, ou internet en général, nombre de cours et tablatures sont mises a disposition du virtuose apprenti.

c'est véritablement, l'emblème musical de nos îles polynésiennes, et au bord d'une plage, ou dans une soirée autour d'une bonne table, les occasions ne manquent pas de le prendre dans ses mains, et de gratter ses cordes en nylon afin de profiter a plusieurs, ou seul, d'une mélodie enchanteresse typique de Tahiti.

All comments

Leave a Reply